La pierre de Jade

Chaque jour est précieux si l'on s'ouvre aux autres

Le don de gratitude

SONY DSCLa gratitude c’est remercier, exprimer de la reconnaissance. En général on fait un présent, une offrande. Mais pouvoir donner la gratitude, la donner avec tout son cœur, ce n’est pas aussi évident. Fondre de bonheur et remercier la source de votre bonheur. C’est une bonne pratique. En cette période des fêtes on peut se poser la question. Le don de gratitude est un beau cadeau à faire.

Si on n’a pas une bonne raison, inutile de vouloir accumuler les bonnes pratiques.

Combattre les 96 illusions, c’est un vrai chemin de croix : la colère peut resurgir à tout moment sans qu’on n’y prenne garde ; le doute est omniprésent ; les désirs s’attachent à tout ce que vous touchez avec les sens et l’esprit ; l’orgueil, la convoitise, l’arrogance sont insidieuses et décèlent la présence de l’ego. C’est le monde illusoire.

La patience se pratique toute la vie, mais la gratitude  ? C’était quand la dernière fois ?

Les gens se conduisent parfois comme des chiens à lécher les bottes du pouvoir sous toutes ses formes…tout bonnement insupportable ! Ou alors on vous assène du mépris en vous ignorant. Vous n’existez plus. Vous a-t-on exprimer de la gratitude ? C’était quand la dernière fois ?

Etes-vous en droit d’attendre un don de gratitude quand vous avez été particulièrement bon et compatissant ?

Si on a placé le pouvoir suprême en Dieu ou Bouddha c’est un bon choix, mais inutile  d’aller sur la route de Lhassa et de faire 100 000 prosternations en avançant d’un pied à chaque fois. C’est un asservissement déraisonnable qui vous usera jusqu’à la mort. Les bigotes…elles confondent l´amour et l´eau bénite  chante Jacques Brel.

Aujourd’hui les temps se pressent. Bientôt 2015 vous vous rendez compte ?   Un claquement de doigt ( Lire l’article <la notion du temps qui passe>). Les hommes ont besoin de communication directe, réellement besoin de trouver la voie directe vers la connaissance, vers la bonne pratique.

Est-ce nécessaire de remercier si quelque chose vous arrive à l’improviste sans que vous l’ayez demandé ? La plupart des gens se contenteront d’engranger la nouvelle fortune en se frottant les mains ou l’air de rien, ce qui n’est pas mieux !

Et qui remercier quand la grace vous arrive du cosmos ?

Des exemples ? Ils sont nombreux.  Vous allez être submerger par le sentiment de gratitude si :

-La maladie : vous souffrez d’une maladie incurable et soudain les analyses sont redevenues bonnes, vous êtes guéri !

-Le travail : votre chef est insupportable, il vous harcèle. Vous apprenez sa mutation. Il part la semaine prochaine !

-L’amour : Vous êtes allé à cette soirée en trainant les pieds, vos amis vous ont tiré par la peau du dos. Après un début de soirée pénible vous la rencontrez, c’est le coup de foudre ;ou au contraire cette liaison assommante est enfin terminée. Vous êtes délivré, la rupture s’est passée sans heurt, vous avez dit ce que vous aviez sur le cœur. Soulagé !

Ce matin vous vous réveillez et vous pensez que la vie est merveilleuse. Le besoin de remercier vous emplit toute la poitrine. Une douce chaleur vous envahit. Vous pleurez.

J’ai eu l’occasion hier d’éprouver très fortement ce sentiment lors d’un massage ayurvédique. J’ai ressenti une grande paix et j’ai compris, grâce à la description de la vision de la masseuse comparée à ma propre visualisation, d’où venait cette paix. C’est le miroir de l’esprit a-t-elle dit. Je ne peux décemment vous en dire d’avantage. Ce blog n’est pas un journal intime. J’ai remercié cette dame. J’étais profondément ému. Alors qu’éprouve-t-on réellement ?

A ces moments de grace on est transporté de joie, on veut remercier, embrasser, se mettre à genoux, prier…

Thich Nhat Hanh fait de la gratitude sa méditation quotidienne, celle des cinq sens. Lui il peut le faire, c’est un vrai esprit saint, mais nous autres… les besogneux, les impatients, les décompassionnés, les terre -à-terres, devons-nous nous y entrainer  ?

Quand le sentiment de gratitude vous envahit, alors le remerciement fait partie intégrante de ce sentiment.

Dans la joie et le bonheur qui vous transporte, il y a cet élan de reconnaissance qui ouvre votre chakra cosmique et vous met en relation avec le cosmos tout entier.

 Si on exprime de la gratitude envers vous, cette gratitude devient mutuelle. Si on ne vous exprime pas de gratitude malgré tout ce que vous avez fait, c’est que vous ne le méritez pas (Désolé !). La gratitude est un don cosmique qui transcende les egos. S’il demeure de l’ingratitude c’est que la plaie n’est pas soignée. Il faut continuer à panser les plaies sans attendre de remerciement. Alors peut-être que le ciel s’ouvrira pour l’autre aussi.

© Daniel Bukō

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pages et Articles Phares

Merci de votre visite.05042014-CIMG1532

Blog Stats

  • 66,978 pages visitées

Zero carbone

"Mon blog est neutre en émissions de co2" bonial – catalogue dématérialisé – moins de co2
un arbre de planté grace à ce blog !
%d blogueurs aiment cette page :