La pierre de Jade

Chaque jour est précieux si l'on s'ouvre aux autres

Liberté , égalité, fraternité sans respect ?

On a perdu de vue le respect dans les droits fondamentaux.  Marx avait posé la bonne question.

Marx : « Avant tout, nous constatons que les droits dits de l’homme, les droits de l’homme par opposition aux droits du citoyen, ne sont rien d’autre que les droits du membre de la société bourgeoise, c’est-à-dire de l’homme égoïste, de l’homme séparé de l’homme et de la collectivité ».

(…) L’égalité, prise ici dans sa signification apolitique, n’est que l’égalité de la liberté décrite plus haut, à savoir que chaque homme est considéré de façon équivalente comme une telle monade reposant sur elle-même. La constitution de 1795 définit le concept de cette égalité, conformément à son importance, de la manière suivante :
Art. 3. (Constitution de 1795). “L’égalité consiste dans le fait que la loi est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse”.
Les droits de l’homme sont issus de la révolution française, ils ont fait leur chemin. Ils expriment un égoïsme insulaire au milieu d’une société en déroute.
Les droits de l’homme sont des prérogatives dont les individus ou des groupes sont titulaires. L’État et les institutions sont tenus de les respecter et de les faire respecter. (droit européen)
Je suis français donc j’ai le droit de faire ce que je veux en société. Je peux hurler dans mon téléphone portable sur la voie publique, dans les supermarchés. L’Etat doit veiller à protéger ma liberté de téléphoner comme je l’entends et pour tout dire je vous emm… (une passante que j’ai osé interpeller)
Les événements meurtriers du 6-7 janvier 2015 doivent nous faire réfléchir.25122005-DSC04646

Où peut aller une société qui ne respectent pas ses morts, ses vieux, ses faibles, ses prisonniers, ses enfants, ses mères, ses démunis, ses animaux, sa nature, ses villes, ses banlieues ?

Que signifie la fraternité s’il faut accepter une baffe de son grand frère parce qu’il est frère issu de la même culture, adopté par la même société ?

« Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fît ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir. » (constitution an III)

En droit international, c’est la souveraineté des Etats qu’interpelle le devoir de fraternitéL’obligation morale que la fraternité universelle impose à la communauté internationale est d’intervenir là où les droits de l’homme sont violemment menacés. C’est le droit d’ingérence ?

Jusqu’où peut aller la tolérance ?

Quelles sont nos exigences ?

A partir de quand doit-on intervenir sur son voisin pour lui montrer qu’il nous gène ?Les nuisances  de l’autre sont faites comme nous et nos 5 sens . Elles sont sonore, olfactive, visuelle, tactiles, spirituelles, mentales ?Si on est gêné on devrait le faire savoir sans crainte.

L’autre devrait spontanément s’excuser et réduire ses nuisances respectueusement.

C’est ce respect qui devrait être mis en avant :  – d’abord s’excuser même si on se croit en toute légalité sociale, religieuse, familiale. – Si on a à faire à un vieil arrogant et bien tant pis : laissons lui le droit d’être vieux et arrogant à part entière. Modifions d’abord notre comportement. La limite doit être donnée par celui qui est gêné. Puis essayons de discuter la limite. Il y a toujours une limite.

Votre voisine apprend le piano et joue la lettre à Elise à longueur de journée : c’est une nuisance évidente ! Au début on accepte et puis on ne sait plus comment lui dire …il faut trouver la formule pleine d’humour.. « la lettre à Elise je peux vous la chanter par cœur, depuis 6 mois que je l’entends, sacré Beethoven ! »

Votre collègue qui partage le même bureau que vous pue : il va falloir lui dire…sans lui faire perdre sa dignité. « Il paraît que les anglais ne se lavent que tous les 2 jours , t’en pense quoi ? »

Il faut apprendre la finesse dans nos rapports sociaux : on en est loin ! Alors pas étonnant que certains sortent la mitraillette !

On oppose laïcité et religion, liberté et morale. Le civisme social est la morale garantie par notre société légiférante. Mais il serait mieux de repartir sur des bases saines communes.

S’il n’y avait pas la mort l’homme se passerait de religion (Reikai Vendetti, feu Jean Claude Gaumer, mon ami moine zen)

S’il n’y avait pas le respect, l’homme se passerait de société ! ©Daniel Bukō
 photographie d’une femme qui n’avait jamais vu un appareil photo !? Vietnam 2005

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 janvier 2015 par dans Reikai Vendetti, TOUT, et est taguée , , , , .

Pages et Articles Phares

Merci de votre visite.05042014-CIMG1532

Blog Stats

  • 66,978 pages visitées

Zero carbone

"Mon blog est neutre en émissions de co2" bonial – catalogue dématérialisé – moins de co2
un arbre de planté grace à ce blog !
%d blogueurs aiment cette page :