La pierre de Jade

Chaque jour est précieux si l'on s'ouvre aux autres

La terre vit en intelligence avec la nature.

Aujourd’hui (40 ans plus tard) ARTE nous propose une réflexion sur les limites à la croissance avec Dennis Meadows et ses collègues du club de Rome fondé en 1968.

Ce club de Rome était un précurseur. Son rapport « the limits to growth » paru en 1972 a montré que les années glorieuses (1950-1970) ne pouvaient durer éternellement sur une terre limitée en ressource et en place. Il fallait réduire la croissance, voire l’arrêter. Ses membres tous âgés de moins de 27 ans ont alerté les chefs d’état. De nombreuses réunions regroupant les Etats ont suivi, mais malgré la logique implacable du rapport  les décisions sur la réduction de l’empreinte des hommes tardent encore à venir aujourd’hui. Les bases du développement durable ont été posées mais des enjeux économiques se sont superposés contournant les problèmes par des équivalences hasardeuses (notamment sur l’empreinte carbone).

Les limites de la démocratie … les peuples se replient sur eux-même, les hommes peuvent comprendre par une vision globale les limites de la terre mais ils ne peuvent agir de concert. Penser globalement et agir localement n’est effectif que pour aboutir à des économies d’échelle. Les limites du rapport du club de Rome sont aujourd’hui dépassées nous dit Dennis, tous les voyants sont au rouge (perte de la biodiversité, modification du climat, réduction de la biomasse, appauvrissement des mers, réduction des ressources minières, démographie galopante, modifications génétiques des semences,…). La vision des élites politques reste à court terme, généralement de la durée d’un ou deux mandat. L’homme est incapable de s’organiser pour survivre. Les lobbies imposent leur loi de marché. Qui gagnera au final, le petit en nombre ou le grand en force ?19122013-DSC01754gaiapop

Quel pourrait être le déclic qui change aujourd’hui la conduite des hommes ? La logique cartésienne ne suffit pas à dépasser la logique du porte-feuille et du passe-droit. Les élites au pouvoir prennent rapidement la fièvre. Ils installent autour d’eux une cour de passe-droits, comme Napoléon qui mit ses frères et sœurs à la tête des pays d’Europe…

Qu’est-ce qui manque aux hommes pour être adulte ? Qu’est-ce qui manquait au club de Rome pour être suivi ? C‘est une logique mystique qu’il faut mettre en avant, une logique qui passe au dessus de toutes les religions (c’est à dire qui puisse être admise comme supérieure) et capable de fédérer les intérêts économiques. Plusieurs types d’événements planétaires peuvent être déclencheur d’une prise de conscience globale. Nous allons nous en rendre compte. Ce n’est plus de l’utopie.

Nouveau paradigme : la terre est un organisme intelligent relié au cosmos qui inter-agit avec l’humanité. Elle a été capable d’anéantir des civilisations passées, la fin des dinosaures, de l’Atlantide, comme aujourd’hui par des événements climatiques inhabituels qui se succèdent, balayant tout sur son passage.

EN ce début 2014 les événements se succèdent : l’eau ( tempêtes en France, inquiétude des niveaux record des rivières en Grande Bretagne), le froid intense (en Amérique du Nord), le feu des volcans (mont Kelud en Indonésie il y a trois jours) , les mouvements de terrain, des séismes, l’air pollué (en Chine).

Alors les hommes peuvent prendre conscience de cette nouvelle donne, ils peuvent éprouver le besoin de se recentrer intérieurement pour se rapprocher de leur planète, la terre comme partie intégrante d’eux-même.

Mais pour comprendre le message avec son corps il faut faire le silence en soi. S’asseoir dans la paix, ne pas tenter de réfléchir. Simplement s’harmoniser avec le flux de la vie en soi-même et laisser faire… Tous les jours petit à petit,  en zazen(*) les désirs se réduisent, la vraie nature de Bouddha s’installe.

Dès aujourd’hui les hommes peuvent modifier volontairement leur comportement individuellement.  A chacun  d’aller dans le bon sens : réduire sa consommation énergétique, ses besoins vitaux (moins manger),  son égoïsme et  s’insérer dans le tissu social localement, …Aussi minime que soit ce changement, s’il survient pour 7 milliards d’individus,  il aura une force immense. Le changement global produit sera sans précédent. Aujourd’hui  nous avons la force d’Internet pour véhiculer en quelques secondes des messages partout sur la terre. C’est une chance  !

 Comment vivre intelligemment ?  

D’abord se déconditionner, c’est à dire ne pas réagir selon ses habitudes (certains sont toujours dans le rejet, la négativité par exemple).  Se taire et écouter l’autre (sourire à l’autre que l’on aime autant que soi). Alors on peut agir avec intelligence et mobiliser toute la capacité de son cerveau rendue disponible et se surprendre soi-même.  La plus belle découverte est en vous, quand le développement intérieur s’installera durablement et que le besoin de sécurité ou la peur ne captivera plus votre attention  !

(*) voir glossaire

Un commentaire sur “La terre vit en intelligence avec la nature.

  1. Polina
    18 février 2014

    « La logique cartésienne ne suffit pas à dépasser la logique du porte-feuille et du passe-droit.  » Quand on pense à court terme et avec trop d’affect personnel (d’intérêt, plutôt ?), l’horizon est étroit… Merci pour ce post Daniel !

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 février 2014 par dans philisophie, TOUT, et est taguée , , , , , .

Pages et Articles Phares

Merci de votre visite.05042014-CIMG1532

Blog Stats

  • 66,978 pages visitées

Zero carbone

"Mon blog est neutre en émissions de co2" bonial – catalogue dématérialisé – moins de co2
un arbre de planté grace à ce blog !
%d blogueurs aiment cette page :