La pierre de Jade

Chaque jour est précieux si l'on s'ouvre aux autres

un bonheur cyclothymique ?

« Je suis tellement heureux, je ne peux pas m’arrêter de jouer ». J’ai découvert ce petit message écrit à la main sur le sachet d’une corde de contrebasse nouvellement acquise. C’est le petit plus du marketing allemand et cela m’a touché. J’ai apprécié ce petit  geste de Pirastro parce que c’est bien ce qui m’arrive. Je suis tellement heureux avec mes deux contrebasses que je n’arrête plus de jouer, même si je n’ai pas quatre bras. Bien sûr ce sont des cordes haut de gamme, il fallait bien marquer la différence vu leur prix ; mais c’est trois fois rien d’écrire cette petite phrase, comme si cela avait été fait  à la main sur chaque enveloppe. On veut me signifier que j’ai bien de la chance d’avoir acquis cette corde en boyau renforcée.

Bien sûr ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a les contraintes du monde matériel qui m’ont vite fait comprendre que le bonheur ne peut être durable que dans l’esprit. Je suis obligé de surveiller mes poignets où le rhumatisme plante ses petites aiguilles, et où l’arthrose menace de raidir son arc et entamer la souplesse. Mes oreilles écoutent et prennent du plaisir, mon corps ressent le son grave et se réjouit mais je dois faire des poses, me ménager, arrêter.

D’autres types de contraintes matérielles peuvent vous tomber dessus par surprise, des signes hostiles apparaissent dans le paysage, fugaces au début, puis de plus en plus tenaces. Pour continuer de jouir du bonheur il faudrait faire abstraction de tout ce qui vient le contrarier. Les limitations arrivent tôt ou tard, de plus en plus nombreuses. La barre est placée plus haute et il y a un moment où on n’arrive plus à la franchir. Quelque fois on dépasse son record personnel et on se réjouit, mais combien d’efforts ont été nécessaires, combien de persévérance, d’endurance, combien d’abnégations, de sacrifices de renoncements, ou de dévouements il a fallu ?

Nous sommes contraints par les limites connues du monde matériel de redescendre et de revenir à un point de vue opposé pour éprouver la contrainte du bas, celle qui va nous faire remonter. Nous sommes cyclothymiques, ce n’est pas une maladie psychologique mais c’est la condition humaine normale, celle de l’étranger d’Albert Camus. Rien n’est jamais acquis de façon permanente dans ce monde hostile. Le bonheur se frotte à quelque chose de dur, de froid. Il faut revenir sur Terre, il faut rentrer chez soi, se calfeutrer, se protéger, se lover, retrouver ce petit Ego, cet ami qu’on a boudé un certain temps, ses habitudes. Heureusement il ne nous en veut pas. Il ouvre grand ses bras. « vient mon petit, n’ait pas peur, tu es aimé dans ce monde, ne te sent pas si seul ». Sûr qu’il faut s’aimer soi-même, mais c’est facile, c’est naturel. C’est la contrainte du bas qu’il faut dépasser à un moment donné pour remonter. Pour garder l’image du sauteur à la perche,  pour sauter si haut il faut aussi s’entrainer à sauter à la corde pour le jeu de jambes !

Alors comment faire ? Se résigner,  s’auto-illusionner et se convaincre ? Il y a toujours un moment où il faudra rendre des comptes. Si on tient bien ses comptes aujourd’hui, on se ménage un avenir un peu moins dur. C’est mon sentiment que l’on peut relier à l’inertie du monde et la loi du karma.

Non je suis désolé de constater une fois de plus que le Bouddha avait raison, le bonheur durable n’existe pas mais nous venons de découvrir qu’il est cyclothymique ! C’est grandioso au fond, il suffit d’attendre qu’il revienne et nous pourrons de nouveau jouer avec emphase et brio. Encore et toujours la patience première des qualités à cultiver sur le chemin du Bodhisattva ! La patience et la lucidité (la non-ignorance)…

Elle est pas belle la vie ? Un monde que l’on observe de plus en plus en spectateur est un monde merveilleux…

©daniel Bukō Hōten 100ème article !

20 commentaires sur “un bonheur cyclothymique ?

  1. SpirituElle
    23 mars 2013

    Félicitation pour ce 100eme article! Un hymne à la vie, dans son inexorable mouvement…

    • danielbukohoten
      23 mars 2013

      Et oui, la vie est belle dans toutes ses facettes ! Parfois on ne voit que le profil gauche mais on se dit que le profil droit ne doit pas être mal non plus !Mais tant qu’on ne l’a pas vu on ne sait pas, l’esprit va bon train…Si tout était écrit ou découvert ce serait totalement ennuyeux. (baillement!)

      • SpirituElle
        24 mars 2013

        Amusant quand on se rappelle ma photo (profil gauche donc!) 😉

      • danielbukohoten
        24 mars 2013

        Tu as deviné !

  2. dragonne du feu
    23 mars 2013

    100 billet, qui aurait cru que tu les atteins ?
    blogger semble t’amuser bien, un moine qui nous mène dans un bateau de méditation…..le bien être zen!, que demander plus à la vie, ah si je savais que boudhisme m’amener à une telle transcendance, ma foi j’aurais regarder le monde; le cosmos d’un autre regard!

    Si le bonheur est cyclothymique, et ben tant mieux, dejà qu’on ne cesse d’annoncer la fin du monde, parait il que ça va être comme aux temps des dinosaures, une météorite…..euh des méréorites…les cendres des volcans vont mettre fin à l’espèce, je me demandais justement combien de fois faudra-t-il méditer sur le zafu pour rester ZEN?

    • danielbukohoten
      24 mars 2013

      Tous les jours. Il faut méditer une heure par jour. C’est la 25è heure …mais ce n’est pas garanti (de rester zen), les obstacles sont nombreux…

  3. Dragonne de feu
    24 mars 2013

    Je suis navrée cette perspective est la moins réjouissante, quant à ma patience si je suis tes conseils ô combien lumineux, en matière de patience je mérite une médaille. Pour la lucidité difficile de l’être quand est fatigué d’un parcours parsemé de douleurs et de peines, et on atterrit dans un village bizarre, dont le seul moine s’avère pas aussi moine que ça !

    • danielbukohoten
      24 mars 2013

      C’est maintenant qu’il faut sauter à la corde et ne plus écouter ce petit ego qui râle tout le temps, qui dénigre tout, même les moines ! Les moines zen ont une vie ordinaire en Europe, Deshimaru l’a voulu ainsi. Plonger au milieu des autres avec les même contraintes. La vie monastique recluse est enviable pour certains. On s’isole du monde, on vit son rêve…Au Japon il y a un temple tenu par un moine zen allemand très rigide. La vie y est très difficile, un peu près comme au moyen âge… c’est Antaïji http://antaiji.dogen-zen.de/fra/index.shtml
      Je pense faire un article un jour sur ce respectable lieu et ses moines courageux.

  4. Dragonne de feu
    24 mars 2013

    Si j’ai bien compris tu m’exhorte a sauter a la corde, sous ton regard si lumineux de moine pieux, et bien si tel est ton souhait tu risques d’attendre longtemps avant de me voir sauter, que veux tu, mon grand âge a fait que mes jambes sont devenus raide, la messe bouddhique ne m’aide pas, allumer les consciences et les laisser désemparé, dis toi que si le bouddhisme t’as appris la méditation, il ne t’a pas tout appris… Il y’a des moments dans la vie ou l’esprit suit le corps et d’autres ou le corps suit l’esprit.

    • danielbukohoten
      24 mars 2013

      C’est une tragédie ou une comédie que tu nous fais ? Si c’est une tragédie je la trouve hilarante, si c’et une comédie je la trouve assommante. La messe bouddhiste ne t’aide pas et te laisse désemparée… c’est peut être parce que il ne sert à rien de mettre un emplâtre sur une jambe de bois.

  5. Dragonne de feu
    24 mars 2013

    Ah pour une fois tu réponds sur un naturel! Qu’elle victoire pour cette matinée, je file!

    • danielbukohoten
      24 mars 2013

      Bon dimanche à Scarborough !

      • dragonne du feu.
        25 mars 2013

        bon dimanche à toi aussi, le temps passe vite, le répit était court et c’est repartie..pour une autre semaine !
        je me disais que peut être pour nous en sortir il faut chercher dans le grimoire de la magie noire, et tant qu’on y est pourquoi pas un gri-gri, ah et que dire de mon souhait ultime, une boule de cristal pour mieux gérer, la vie sera certainement un paradis, qu’est ce que tu en dis ?

      • danielbukohoten
        25 mars 2013

        C’est bizarre je viens de répondre à cette question en faisant un commentaire à Mau sur son blog SpirituElle en ces termes :
        La clairvoyance c’est pas facile. J’ai connu (il y a longtemps) une femme qui m’a raconté avoir refusé ce don car il la faisait trop souffrir. Elle voyait le malheur arriver chez les gens et ne savait comment le gérer. Elle a fait un serment très solennel un jour dans sa cuisine : la vie ou le don… le don a disparu à jamais. Elle est devenue très joyeuse !
        Quand on est heureux on attire le bonheur.

        Tu as surement ce don chère dragonne de feu, il ne te reste plus qu’à acheter la boule de Chrystal pour le vérifier.

  6. Dragonne de feu
    25 mars 2013

    Tu as des pistes, sur amazone ou eBay, neuf ? Usagé? Cash? Crédit?
    Désemparée, je le suis , un mantras pour m’aider ( quoique je te connais niet ! ), merci pout tes doux mots, ça me touche…

    • danielbukohoten
      25 mars 2013

      pour la boule de crystal tu peux trouver ça dans un magasin spécialisé voyance.
      Pour le mantra celui très puissant de gourou Rimpoché OM ĀH HŪM VAJRA GURU PADMA SIDDHI HŪM

  7. dragonne du feu
    25 mars 2013

    mon futur est plutot incertain, je ne veux pas etre égoiste en prenant un bien: une boule de cristal qui m’a illuminé jusqu’à la, dans ma croyance, le monde parallele: le cristal est peut être pas tout a fait sa, mais que dieu m’en pardonne je n’ai rien cherché par moi….j’en avais besoin, merci……… bonne soirée.

    • danielbukohoten
      25 mars 2013

      How long have you been living in that borough of scare ? Parallel worlds ? Real world isn’t real, parallel worlds aren’t real too.
      google translation : Depuis combien de temps vivez-vous dans ce quartier de la peur? Les mondes parallèles? Monde réel n’est pas réel, Parallèle mondes ne sont pas réels aussi.

      • Dragonne de feu
        25 mars 2013

        Qu’est ce qui est réel alors?

      • danielbukohoten
        25 mars 2013

        Un monde que l’on observe de plus en plus en spectateur est un monde merveilleux…ai-je conclu l’article. C’était pour me permettre de rebondir. Qu’il soit réel ou pas n’est plus le problème. ce qui compte c’est l’angle d’attaque, ouvrir le champ des possibles.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pages et Articles Phares

Merci de votre visite.05042014-CIMG1532

Blog Stats

  • 66,978 pages visitées

Zero carbone

"Mon blog est neutre en émissions de co2" bonial – catalogue dématérialisé – moins de co2
un arbre de planté grace à ce blog !
%d blogueurs aiment cette page :